Rentrée littéraire 2017
éditions de La Martinière

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
L'habitude des bêtes
  • L'habitude des bêtes
Halte à la surchauffe!
  • Halte à la surchauffe!
Sur l'agora
  • Sur l'agora
Les certitudes
  • Les certitudes
Toutes les femmes sont d'abord ménagères
  • Toutes les femmes sont d'abord ménagères
Éditeurs européens
L'archipel d'une autre vie
  • L'archipel d'une autre vie
Un monde un peu meilleur
  • Un monde un peu meilleur
Utopies réalistes
  • Utopies réalistes
La team Sherlock, t.01
  • La team Sherlock, t.01
Le pire livre pour apprendre le dessin
  • Le pire livre pour apprendre le dessin

DANS LES MÉDIAS

Manikanetish
  • Manikanetish
  • Fontaine, Naomi
  • Mémoire d'encrier
  • ean : 9782897124892
  • prix : 19,95 $

«Avec Kuessipan, son premier roman, la jeune auteure a commencé à chuchoter à l’oreille de l’humanité la tragédie silencieuse d’une communauté, avec cette écriture fine et serrée, posée sur le destin, le quotidien de ces hommes et de ces femmes vivant dans une réserve innue, comme un baume sur l’indifférence. La tonalité était lumineuse, le verbe clair, comme dans son nouveau roman, Manikanetish, qui renoue magnifiquement avec cette poésie qui crie l’espoir là où les environnements ne lui sont pas toujours favorables. » ****
Fabien Deglise – Le Devoir
[Critique]
 
« Un livre qui se lit tout seul. C’est un film sur papier ! On y plonge»
Jhade Montpetit – Radio-Canada/Les malins
[Entrevue]
 
« C’est vraiment un très, très beau livre. Une déclaration d’amour à ses élèves. Un livre très fort. »
Guillaume Hubermont – Radio-Canada/ Boréal 138
[Entrevue à 6 : 20]

Survivance
  • Survivance
  • Bédard, Éric
  • Boréal
  • ean : 9782764625057
  • prix : 27,95 $

« Avec le beau style classique qui le caractérise, avec sa conception de l’histoire comme discipline ayant une portée existentielle, Bédard livre ici une oeuvre majeure, élégante dans sa forme et puissante dans son propos. »
Louis Cornellier – Le Devoir
[Critique]
 
« On apprend beaucoup sur un peuple lorsqu’on s’intéresse à ses échecs et à la façon dont il y a fait face. Alors que certains historiens nationalistes se penchent sur les lendemains des échecs référendaires de 1980 et 1995, Éric Bédard recule encore plus loin et pose son regard sur le XIXe siècle. »
Nathalie Collard – La Presse +

Larguer les amours

« Comme dans la plupart des collectifs, le résultat est un peu inégal, mais ça se lit comme on mange des bonbons amers, et à peu près tout le monde peut se reconnaître dans ces nouvelles qui mélangent douleur, honte, humour, jubilation aussi, car larguer est un geste nécessaire pour avancer sur ce long fleuve plus ou moins tranquille de l’existence. »
Chantal Guy – La Presse +
 
« C’est vraiment intéressant. »
Chrystine Brouillet – TVA/Salut Bonjour

Noms fictifs
  • Noms fictifs
  • Sylvestre, Olivier
  • Septentrion
  • ean : 9782894488980
  • prix : 24,95 $

« Olivier Sylvestre livre des textes qui nous agrippent au collet. »
Dominic Tardif – Le Devoir
[Entrevue]

Simone au travail
  • Simone au travail
  • Turgeon, David
  • Quartanier (Le)
  • ean : 9782896983384
  • prix : 24,95 $

« Référentiel mais pas masturbatoire, amusant mais pas trop volontairement comique, digressif mais pas confus, Simone au travail est un voyage au pays d’un imaginaire plaçant son érudition, sa verve et sa folie au service du plus suave des plaisirs : celui qui élève l’intelligence. »
Dominic Tardif – Le Devoir

Dictionnaire critique du sexisme linguistique

« Certaines expressions sexistes sont profondément ancrées dans nos habitudes langagières. Une trentaine de voix féministes québécoises ont été mobilisées pour accoucher (terme sexiste ?) de ce dictionnaire fort utile. »
Jacques Lanctôt – Journal de Montréal

De vengeance
  • De vengeance
  • Kurtness, J.D.
  • Instant même (L')
  • ean : 9782895023975
  • prix : 19,95 $

« Il est rare qu’un premier roman soit aussi réussi. Tout n’y est pas parfait, évidemment, mais cette écriture ciselée, ce personnage hors norme et cet humour si particulier risquent de séduire le lecteur le plus difficile. »
Michel Bélair – Le Devoir

De parole et d'action [édition limitée]

Un ouvrage autobiographique qui retrace le récit d'une vie riche en indignations, en actions et en réflexions.
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Adolescences lesbiennes

« Par le biais de témoignages, Adolescences lesbiennes donne la parole aux jeunes femmes, tout en questionnant, par le fait même, la perception sociale du lesbianisme. À n’en pas douter, un ouvrage important qui, espérons-le, procurera de la visibilité et de la reconnaissance au fait lesbien. »
Julie Vaillancourt – Fugues

Nos richesses
  • Nos richesses
  • Adimi, Kaouther
  • Seuil
  • ean : 9782021373806
  • prix : 27,95 $

« Avec Nos richesses, la romancière algérienne Kaouther Adimi signe une exofiction d’une rare maîtrise et raconte, à travers les cahiers fabulés d’Edmond Charlot, libraire et premier éditeur d’Albert Camus, l’histoire des profondes transformations vécues par l’Algérie et le monde de l’écrit au XXe siècle. » ****½
Ralph Elawani – Le Devoir
[Critique]
 
« D’une plume fine et vive, [Kaouther Adimi]  joue avec les époques, alternant entre passé et présent. Adimi dépeint sobrement, mais avec force et maîtrise, un pan de l’histoire de l’Algérie, depuis les premières heures de l’insurrection aux contrecoups de l’Histoire en marche à travers la vie de cette attachante librairie. » ****
Laila Maalouf – La Presse +
 
« Investie d'un devoir de mémoire, Kaouther Adimi réhabilite l'histoire extraordinaire de ce petit libraire de quartier devenu l'un des pionniers de l'édition algérienne et son ambassadeur à Paris. Sous la forme d'un journal de bord qu'aurait tenu Chabot, c'est toute l'implication acharnée du travail d'éditeur, toute la nécessité intellectuelle d'une telle vocation qui prennent vie sous la plume de l'auteure algérienne. » ****
Maud Cucchi – Le Droit
[Critique]

Ici, ailleurs
  • Ici, ailleurs
  • Simard, Matthieu
  • Alto
  • ean : 9782896943418
  • prix : 20,95 $

« Un livre qui a du punch ! Il y a ici une extraordinaire et tendre poésie. On est dans un roman intimiste. Ça nous ramène à des choses essentielles. Matthieu Simard porte le tout avec extrêmement de sensibilité, de talent et de profondeur. »
Patricia Powers – Radio-Canada/Facteur matinal
 
« C’est une lecture captivante, absolument déroutante et complètement crève-cœur. C’est finement mené et écrit. »
Karine Lefebvre – Radio-Canada/Dessine-moi un dimanche

Halte à la surchauffe!

« Clair et éloquent, le généticien écologiste remet ici l’humanité à sa place en lui rappelant l’importance de prendre soin de la planète qui la nourrit. »
Émilie Folie-Boivin – Québec Science

Johnny
  • Johnny
  • Groleau, Catherine Eve
  • Boréal
  • ean : 9782764624944
  • prix : 20,95 $

« Une plume renversante. Un roman chavirant. C’est vraiment une épopée de deux âmes abandonnées. Tout est bien dosé. Un livre qui est rempli d’une grande sagesse. Une œuvre magnifique, tragique, empreinte d’une grande violence. C’est vraiment une belle réflexion sur la possession, la succession et la dévolution. Un coup de poing ! Un très beau roman, j’ai adoré ! »
Marie-Laurence Boulet - CISM/Les herbes folles

Dictionnaire historique du Plateau Mont-Royal

« Cinq auteurs passionnés proposent un dictionnaire historique du mythique arrondissement. »
Michel Lapierre – Le Devoir
[Critique]

Grand fauchage intérieur

« Il n'y a rien de manichéen ni d'exacerbé dans ce roman; plutôt un portrait nuancé et subtil, en demi-teintes, comme la vie, bref, où tout n'est jamais ni noir ni blanc. »
Isabelle Houde – Le Soleil

Embaumeur ou l'odieuse confession de Victor Renard (L')

« Auteure de près d’une dizaine d’ouvrages historiques, Isabelle Duquesnoy transporte le lecteur à la fin du XVIIIe siècle, tant par le choix des mots que par la description des habitudes et croyances de l’époque. L’écrivaine française s’attarde parfois un peu trop aux détails scabreux. Le roman reste cependant habile. »
Janie Gosselin – La Presse +

Expédition allemande à l'île d'Anticosti (L')

En 1937, alors qu'Adolf Hitler et les nazis menacent de plonger le monde dans une nouvelle guerre mondiale, l'île d'Anticosti reçoit la visite de mystérieux investisseurs allemands. Visent-ils réellement exploiter la pâte de bois ou établir un avant-poste qui pourrait servir de base militaire en cas de conflit?
[Entrevue à Bonjour la Côte (RC)

Couleur du marché (La)

Il existe une relation directe entre néolibéralisme et racisme, avance l'historienne Sylvie Laurent.
[Entrevue à Désautels le dimanche (RC)]

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves