Étymologies pour survivre au chaos
Étymologies pour survivre au chaos
Marcolongo, Andrea  
Robert-Boissier, Béatrice (Traduit par) 
  • Éditeur : Belles Lettres (Les)
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782251450865
  • Code Dimedia : 000208358
  • Format : Broché
  • Thème(s) : RÉFÉRENCES, SCOLAIRE & ATLAS
  • Sujet(s) : Langue française / Étymologie, Linguistique
  • Pages : 336
  • Prix : 32,95 $
  • Paru le 15 juin 2020
  • Statut : Disponible, arrivée prévue vers 2020-08-17
  • Code de recherche: ETYPSC
  • Groupe: Essais litt. / linguistique
  • Date de l'office: 10 juin 2020
  • Langue d'origine: italien
  • Moins d'informations...
EAN: 9782251450865

99 mots pour retrouver notre voix et ne plus courir le risque qu’elle devienne trop faible, perdue dans la précipitation et le laisser-aller de ce nouveau siècle.

99 mots pour nous rebeller contre la confusion et l’obscurité qui s’emparent de nous lorsque nous restons muets face au présent.

99 mots pour nous retrouver nous-mêmes.

Andrea Marcolongo
a choisi ses mots à elle. Elle reconstruit le voyage de chacun d’entre eux avec élégance, légèreté et un soin infini. Les mots sont notre façon de penser le monde, le moyen que nous avons de définir ce qui nous entoure, et donc, nécessairement, de nous définir nous-mêmes. Chaque fois que nous choisissons un mot, nous mettons de l’ordre dans le chaos, nous donnons des contours et une consistance au réel, chaque fois que nous prononçons un mot, il est notre reflet. Il nous révèle. Sans le langage, nous ne ferions que tâtonner dans la confusion, incapables de dire la réalité et ce que nous ressentons. C’est précisément pour cette raison que nous devons prendre le plus grand soin des mots. Ils sont un jardin à cultiver patiemment chaque jour, en préservant la fertilité et la vie, jusqu’aux racines.
 
Mais comment prend-on soin des mots? Avant tout, en nous réappropriant l’histoire de leurs racines et de leurs significations premières. Andrea Marcolongo nous propose un nouveau voyage, celui des mots, de leurs nuances infinies, de leurs glissements, aussi, au fil des siècles et des haltes. Elle reconstruit ainsi notre histoire, celle de notre lecture et de notre représentation du monde.
 
Il n’y a rien de stérile dans cette quête qui est avant tout un art patient. Il faut du temps pour définir qui nous avons été, qui nous sommes et qui nous voulons être. Combien de temps un mot a-t-il voyagé avant de nous parvenir? D’où est-il parti? Combien de lieux a-t-il gagnés en suivant le cours d’eau d’une autre langue et comment a-t-il été modifié à son tour?
 
Il n’y a peut-être pas de meilleure leçon que celle que nous offrent les mots, « voyageurs » par nature, qui font depuis toujours du mouvement et du mélange un motif de survie.

AUTEUR(S)

Andrea Marcolongo, née en 1987 et diplômée de Lettres classiques de l’Università degli Studi de Milan, est une écrivaine italienne traduite aujourd’hui dans 27 pays. Auteur de La langue géniale, 9 bonnes raisons d’aimer le grec (Les Belles Lettres 2018) et de La part du héros (Les Belles Lettres 2019), elle écrit pour la rubrique « TuttoLibri » du quotidien italien La Stampa. Traductrice de grec ancien, Visiting Professor à l’Universidad de Los Andes de Bogota et à l’UNAM de Mexico, Présidente de l’édition 2019 du Festival de l’Histoire de Blois, elle a été finaliste du Prix des Lecteurs du Livre de Poche.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.