Liberté des savanes (La)
Liberté des savanes (La)
Lalonde, Robert  
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Littérature
  • EAN : 9782764624852
  • Code Dimedia : 000164445
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature - Divers
  • Pages : 184
  • Prix : 19,95 $
  • Paru le 27 février 2017
  • Plus d'informations...
EAN: 9782764624852

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Échos de la presse

« La liberté des savanes sont des dialogues généreux avec les lecteurs, dans lesquels il parle de ses lectures, de ses découvertes, de son regard sur la nature à Sainte-Cécile-de-Milton, de ses voyages dans le temps. Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser de l’art du carnet, qui pourrait ressembler à une forme de journal intime, Robert Lalonde taille les siens sur mesure pour le regard extérieur. »
Chantal Guy – La Presse +
[Entrevue]

« Une œuvre tout en nuances, empreinte de poésie. »
Ariane Labrèche – 24h
 
« Si on y retrouve une fois encore ses arbres, son petit lac, un quotidien qu’on lui envie rythmé par l’infatigable spectacle de la nature, ces nouveaux carnets semblent cette fois hantés par la vieillesse, l’échec et la mort. »
Christian Desmeules – Le Devoir
[Entrevue]
 
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

« Dans un nouveau carnet remarquable, l’acteur et écrivain Robert Lalonde nous fait voir la nature dans ce qu’elle a de plus beau, en s’adressant à un jeune homme de 17 ans — le fils de son voisin — qui vient de s’enlever la vie. Il lui répète à quel point il aurait voulu lui parler, être son mentor, transmettre ce que la vie lui a appris. Robert Lalonde ouvre les portes de son atelier, de sa bibliothèque, et partage avec une grande générosité ce qu’il sait. »
Marie-France Bornais – Journal de Montréal
[Entrevue]
 
« Il évoque la fulgurance de la nature, ses souvenirs d’enfance et nous parle de ceux qui partent trop vite. Les mots sublimes de ses carnets sont teintés de poésie. Se plonger dans un nouveau livre de Robert Lalonde, c’est s’abreuver à la beauté et au sublime de la vie. »
Danielle Goyette – La Semaine

« Un hommage aux écrivains, aux poètes. Il y a des passages fabuleux. Une belle, belle réflexion sur la vie. Un très beau carnet. »
Patricia Tadros – Radio-Canada/Première heure

« J’ai adoré. J’aime cette poésie toujours présente dans ses livres, ce questionnement, cette philosophie, ce regard qu’il pose sur les êtres et les choses et particulièrement sur la nature. Ce livre, c’est l’éloge de la vie. »
Patricia Powers – Radio-Canada/Facteur matinal

« Robert Lalonde offre à ses lecteurs un nouveau carnet, dans la veine des Iotékha' et Le seul instant, où il nous ouvre les portes de son atelier - et de ses réflexions - au milieu de la nature toujours éblouissante qui lui fait office de décor. L'auteur et comédien fait l'éloge d'une patience salvatrice devant les difficultés de la vie. »
Isabelle Houde – Le Soleil
[Entrevue]
 
« À suivre les vagabondages dont sont peuplés les carnets de Lalonde, on retient qu’il n’y a pas de modèle, pas de mode d’emploi. C’est à travers les errances qu’une vie finit par se vivre, aussi imparfaite soit-elle. »
Isabelle Beaulieu – Les Libraires
[Entrevue]

« Toute la vérité d’un homme se retrouve dans ce livre magistralement écrit, avec ses joies, ses peines, ses clairs-obscurs, ses doutes, ses peurs – de l’échec, de la maladie, du vieillissement, de sa propre mort et de celle des autres. Mais surtout y domine un amour immense de la nature et de tout ce qui vit. »
Betty Achard – Le Bel Âge


*** Il se peut que certains liens ne fonctionnent plus. Merci de nous en aviser.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.