Lettres biologiques
Lettres biologiques
Recherches sur la sexualité humaine
Marie-Victorin (frère)  
Gingras, Yves (Présenté par) 
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Essais et Documents
  • EAN : 9782764625194
  • Code Dimedia : 000175132
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise
  • Pages : 280
  • Prix : 29,95 $
  • Paru le 5 février 2018
  • Plus d'informations...
EAN: 9782764625194

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Échos de la presse

« Une correspondance intime inédite du frère Marie-Victorin avec une collaboratrice jette un éclairage pénétrant sur l’histoire sexuelle du Québec. Et elle révèle une exploration de la sexualité où se marient recherche scientifique, quête érotique et amour. »
Luc Chartrand - L’actualité
[Entrevue]
 
 « Si on enlève le vocabulaire, qui est celui de l’époque, c’est une vision extrêmement avant-gardiste. Un livre qui semble fascinant. »
Michel C. Auger – Radio-Canada/Midi info
[Entrevue]
 
« Soyons clair et franc, sous le couvert d’une correspondance scientifique, nous sommes ici en face d’une vaste opération d’allumage entre deux personnes à qui l’Église refuse le droit de vivre une sexualité normale. Voilà pourquoi j’ai trouvé ce livre absolument fascinant. Ce livre n’est pas un ouvrage de biologie ou de sciences. Ce livre est un ouvrage de sociologie qui nous démontre que dans les 60 dernières années, le Québec a évolué à la vitesse grand V. »
Mario Cloutier – La Presse +
[Critique]
 
« Une histoire qui captive. »
Catherine Lachaussée – Radio-Canada cet après-midi
[Entrevue]
 
« Une approche hors du commun pour un sujet qui implique, si souvent, une rencontre de deux êtres. »
Michel Plourde – Radio-Canada/Boréale 138
 
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]
[Reportage sur Ici Radio-Canada]

« Ses lettres décrivent la sexualité, masculine et féminine, avec une précision peu égalée aujourd’hui. Durant onze ans, de 1933 à 1944, l’année de sa mort, le frère Marie-Victorin a entretenu une correspondance tout à fait exceptionnelle avec Marcelle Gauvreau. Réunie aujourd’hui sous le titre Lettres biologiques, recherches sur la sexualité humaine, elle dévoile le caractère totalement avant-gardiste et révolutionnaire de cet homme d’une autre époque. »
Caroline Montpetit – Le Devoir
[Entrevue]


*** Il se peut que certains liens ne fonctionnent plus. Merci de nous en aviser.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.