Saint-Laurent mon amour
Saint-Laurent mon amour
Durand, Monique  
  • Éditeur : Mémoire d'encrier
  • Collection : Chronique
  • EAN : 9782897124267
  • Code Dimedia : 000165349
  • Format : Broché
  • Thème(s) : GÉOGRAPHIE & TOURISME, LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise, Québec
  • Pages : 160
  • Prix : 21,95 $
  • Paru le 16 janvier 2017
  • Plus d'informations...
EAN: 9782897124267

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Une déclaration d’amour au Saint-Laurent.
Le Saint-Laurent a fait de nous ce que nous sommes. Aveuglés l’hiver, apaisés l’été par sa lumière. Peuple avec les humeurs du fleuve à sa fenêtre. Peuple en dents de scie telle une tempête sur la pointe extrême d’Anticosti, des vagues déchaînées sur les côtes de Mont-Louis ou de Sept-Îles. Peuple prompt aux réjouissances, passant de candeur à nostalgie comme une mer étale succède aux grains et aux blizzards. Fleuve fou au goût de liberté.
 
Fleuve amer. Fleuve inlassable. L’immense chemin d’eau, qui s’évase en cornemuse, a accompagné nos victoires et nos défaites et tracé son lit dans nos imaginaires, nos âmes et notre être collectif.
 
Saint-Laurent mon amour se présente sous la forme de récits composant autant de ses chapitres. Récits de vies, contemporaines ou anciennes. Portraits d’hommes et de femmes dont l’existence est emmaillée à lui, le fleuve. Ode aux gens simples, jamais en représentation d’eux-mêmes, offerts comme un grand livre dont les pages tournent avec le vent du large.
 

AUTEUR(S)

Monique Durand est née à Montréal. Elle est écrivaine, journaliste, réalisatrice, conférencière et globetrotter.
Elle a publié un recueil de nouvelles, Eaux, en 1999, et un roman, La Femme du peintre, en 2003, qui ont tous deux paru aux éditions du Serpent à Plumes à Paris. Ces deux livres ont été encensés par la critique, aussi bien en France qu’au Canada. Avec La Femme du peintre, l’auteure a été finaliste du Prix Anne-Hébert du Premier Roman au Salon du livre de Paris, en 2004, et finaliste du Prix de la Romancière francophone Soroptimist à Grenoble, la même année. Elle a aussi fait paraître en 2012 un livre de récits intitulé Carnets du Nord, publié avec le Grénoc (Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière) à Sept-Îles. Son roman Le petit caillou de la mémoire a paru aux éditions Mémoire d'encrier en 2016.
Formée en droit et en sciences politiques à Montréal et à Paris, Monique Durand a fait une carrière de journaliste et réalisatrice à Radio-Canada de 1982 à 2004. Elle s’est notamment distinguée en concevant et produisant une série de documentaires radiophoniques intitulée Les femmes et la guerre. Cette série, restée dans les annales, a été diffusée au Canada, en France, en Belgique et en Suisse en 2000 et 2001. Elle a également produit des séries radiophoniques pour Radio France, Mers intérieures et Parentés atlantiques.
Monique Durand est aujourd’hui une journaliste indépendante qui sillonne la planète pour écrire des articles principalement destinés au quotidien montréalais Le Devoir. En 2011, elle a été finaliste du Prix Judith-Jasmin, dans la catégorie « Grand reportage », pour une série d’articles sur le Nord québécois publiés dans Le Devoir. En 2014, le Conseil supérieur de la langue française du Québec lui a décerné le prix Jules-Fournier, pour l’ensemble de son oeuvre dans la presse écrite québécoise. Elle a présenté des conférences portant, notamment, sur la littérature québécoise et sur la condition des femmes dans le monde, à New York, Vancouver, Québec, Oslo, Copenhague, Paris, Aix-en-Provence, Versailles, Reykjavik et Port-au-Prince.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.