Machine à orgueil (La)
Machine à orgueil (La)
Vézina, Michel  
  • Éditeur : No de série
  • Collection : No de série (#14)
  • EAN : 9782924672150
  • Code Dimedia : 000165898
  • Format : Poche
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise
  • Pages : 248
  • Prix : 15,95 $
  • En librairie le 25 avril 2017
  • Plus d'informations...
EAN: 9782924672150

Mado s’est pendue. Pour DJipi, c’est la fin du monde. La fin pour lui aussi.  
Homme de bruits et de sons, il se réfugie dans le silence d’un chalet perdu dans le fin fond de l’Estrie. Pour en finir.
L’ancien punk ne veut plus rien. Il passe ses journées à se faire chier dessus par les oiseaux, à la recherche du vide. De la mort. 
DJipi ne mourra pas. Pas capable. 
En plus des oiseaux, il y aura l’Allumé, son voisin ermite, et leur petit joint du jeudi matin pour se raconter la vie. Il y aura aussi l’Environnement Sonore Autonome qui ne voudra plus s’éteindre. Et il y aura, surtout, la Machine à orgueil…
Michel Vézina signe ici une œuvre musicale raclée dans le vif où il est question du rapport à l’amour, à l’identité, et à cette lutte perpétuelle que l’on doit mener pour demeurer du côté des vivants.
 
La Machine à orgueil a été en nomination pour le Prix des libraires du Québec 2009.
 
« Ce n'est pas un livre morbide. Au contraire, c'est vif comme un grand froid. Mais la rage qui le traverse nous réchauffe. La langue reste drue. La musique tripale, triviale, tribale. Ça va vite comme une flèche dans la nuit. »
Dany Laferrière - ICI Montréal
 
 
 
Publié initialement aux éditions Québec-Amérique.
 

AUTEUR(S)

Lorsqu’il n’est pas sur la route avec la librairie ambulante Le Buvard, l’écrivain, saltimbanque, chroniqueur et essayiste Michel Vézina vit dans une maison qui s’appelle Le Salon, Pub-Librairie. Un drôel d’endroit érigé dans un tout petit hameau très vert l’été et très blanc l’hiver, où il vend des livres et de la bière et où il invite des écrivains.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.