Macbeth
Macbeth
Garneau, Michel  
Garneau, Michel (Traduit par) 
Shakespeare, William (Auteur original) 
Lefebvre, Paul (Traduit par) 
  • Éditeur : Somme toute
  • Collection : Répliques
  • EAN : 9782924606728
  • Code Dimedia : 000171750
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature anglaise/anglo-sax, Théâtre - Pièce
  • Pages : 200
  • Prix : 19,95 $
  • Paru le 22 janvier 2018
  • Plus d'informations...
EAN: 9782924606728

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Inspiré par la prophétie de trois sorcières et par les conseils de sa femme, le général Macbeth assassine le roi d'Écosse pour s’emparer du trône. Ce meurtre, premier d’une longue série, le plonge dans la culpabilité et le fait sombrer dans la folie.
 
En transposant ce texte culte, écrit en 1606, en langue vernaculaire québécoise, Garneau rompt avec la tradition des traductions françaises de Shakespeare et lui rend tout son pouvoir d’évocation. Le Macbeth de Garneau frappe par sa puissance poétique, véritable réincarnation de la parole shakespearienne. Traduite entre l’élection du Parti québécois et le premier référendum, et inspirée de la langue québécoise populaire puisée à même sa source ancestrale, la pièce devient un texte culte, faisant accéder le québécois au rang de langue mythique. Garneau rend ici à l’œuvre de Shakespeare ses dimensions politique, poétique et pulsionnelle. La «pièce écossaise» n’aura jamais été aussi sentie, vibrant sous la langue libre et souple du traducteur.

Préface de Paul Lefebvre
 

AUTEUR(S)

Né à Montréal en 1939, Michel Garneau est poète, dramaturge, musicien, homme de radio et comédien. Autodidacte et touche-à-tout, il est annonceur de radio à 15 ans et écrit surtout de la poésie jusqu'à son emprisonnement pendant la crise d'Octobre en 1970. Monument des lettres québécoises, il est l'auteur d’une soixantaine de livres, incluant une trentaine de recueils de poésie et 27 textes pour la scène. Il est récipiendaire du Prix du Gouverneur général du Canada pour Les petits chevals amoureux (poésie) en 1978 et Mademoiselle rouge (théâtre) en 1990. Traduites en anglais, en portugais, en allemand et en espagnol, ses pièces sont produites un peu partout à travers le monde. Reconnu pour ses traductions et adaptations majeures d'œuvres de Shakespeare, de Garcia Lorca et d'autres grands auteurs, il a aussi traduit la poésie de Leonard Cohen et fait entrer le langage populaire québécois par la grande porte du théâtre.

 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.