img_vide_125
Noeud coulant
Trahan, Michaël  
  • Éditeur : Quartanier (Le)
  • Collection : Écho Poésie (#2)
  • EAN : 9782896983759
  • Code Dimedia : 000176269
  • Format : Poche
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature - Divers, Littérature québécoise, Poésie
  • Pages : 176
  • Prix : 12,95 $
  • En librairie le 27 février 2018
  • Plus d'informations...
EAN: 9782896983759

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Un mur, le pied d’un mur, l’angle formé par le sol et ce mur, un angle presque droit, une allumette et le noir, le bruit que fait l’allumette en craquant, un puits, le fond d’un puits, une corde, sa lumière noire, une toute petite corde, un monde à usage unique, la peur, la peur dans le corps, la peur en nuage autour de soi et de l’allumette, la pluie qui tombe, un ongle gratte la paroi, un chien pisse, minuit sonne, le sol manque sous les pieds, la honte, le cœur qui bat, la corde de plus en plus usée, une porte, le ciel quand même, la lune, les morts sont de plus en plus morts, c’est noir, le nœud coule, une allumette craque et le mur s’éloigne à mesure que j’approche.
 

 
Nœud coulant a remporté le prix Émile-Nelligan 2013, le prix Alain-Grandbois 2014 et le Prix du Festival de la poésie de Montréal 2014.
 

AUTEUR(S)

Michaël Trahan est né en 1984. Il a grandi à Acton Vale, en Montérégie, avant de s’établir à Montréal au début des années deux mille. Au Quartanier, il a publié La raison des fleurs (2017) et Nœud coulant (2013, prix Émile-Nelligan, Prix du Festival de la poésie de Montréal et prix Alain-Grandbois de l’Académie des lettres du Québec). Il est aussi l’auteur d’un essai sur la réception de Sade, La postérité du scandale (Nota bene, 2017), et d’une thèse de doctorat sur la lisibilité de la littérature dans le champ poétique français contemporain. Depuis 2014, il est membre du comité de rédaction de la revue Estuaire.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.