img_vide_125
Quelque chose se détache du port
Farah, Alain  
  • Éditeur : Quartanier (Le)
  • Collection : Écho Poésie (#3)
  • EAN : 9782896983728
  • Code Dimedia : 000176270
  • Format : Poche
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise, Poésie
  • Pages : 88
  • Prix : 9,95 $
  • En librairie le 6 mars 2018
  • Plus d'informations...
EAN: 9782896983728

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Quelque chose se détache du port se déplace à travers les expériences, souvenirs et obsessions du narrateur et les transforme en quelque chose qui, sous l’action d’un métabolisme voué au dérèglement et à l’invention, trouble joyeusement ce qui dans le passé fige la vie présente. Ce parcours prend diverses formes : aphorismes autistes, récits éclair et disjoints, spéculation, littéralité, lyrisme saboté où le je s’emporte et s’égare. Au long d’une enquête sur ce qu’écrire déplace pour faire aller mieux, le narrateur va par glissements, par vagues analogiques, par dérives hors de soi, hors du pathos et des maux, mû par le démon du rébus et de la dérobade. Pas de grande prose, pas de bonne poésie ici. Plutôt, quelques notes maniaques en vue d’une petite santé, quelques pages de ce qui sera au besoin carnet d’ordonnances ou journal de bord. Aux sirènes de la révélation et du silence poétiques, cet art mineur préfère les métaphores du traitement, du troc, du passage et du leurre.
 

 
Finaliste au prix Émile-Nelligan 2004
 

AUTEUR(S)

Alain Farah est né à Montréal en 1979 de parents libanais d’Égypte. Il publie en 2004 au Quartanier un livre de poésie, Quelque chose se détache du port, finaliste au prix Émile-Nelligan. En 2008, il fait paraître au Quartanier Matamore no 29, publié deux ans plus tard en France chez Léo Scheer, dans la collection «LaureLi». En 2013, sa thèse de doctorat, consacrée à Nathalie Quintane et à Olivier Cadiot, sort chez Classiques Garnier sous le titre Le gala des incomparables. Aussi en 2013, il publie au Quartanier Pourquoi Bologne (finaliste au Grand Prix du livre de Montréal), qui paraît chez House of Anansi en 2015 sous le titre de Ravenscrag, dans une traduction de Lazer Lederhendler. En 2017, il adapte pour le théâtre le scénario du Déclin de l’empire américain en collaboration avec Patrice Dubois. Créée par le Théâtre PàP, la pièce est présentée à l’Espace Go du 28 février au 1er avril 2017. Il enseigne la création littéraire et la littérature française contemporaine à l’Université McGill.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.