Augustus
Augustus
Williams, John  
Shapiro, Jessica (Traduit par) 
  • Éditeur : Tête première
  • Collection : Tête première
  • EAN : 9782925035084
  • Code Dimedia : 000207064
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature - Divers
  • Pages : 384
  • Prix : 29,95 $
  • En librairie le 7 avril 2020
  • Plus d'informations...
EAN: 9782925035084

« Octave dit d’une voix morne : “Mon oncle est mort.” » Jules César, dictateur autoproclamé et maître de la ville de Rome, est brutalement assassiné à la suite d’une conspiration menée par les sénateurs Brutus et Cassius, laissant en héritage à son fils adoptif Octave ses richesses et une République au bord de la guerre civile. Tantôt manipulé, tantôt manipulateur, Octave chemine dans l’arène des tractations politiques, où le meurtre et la répression sont les moyens privilégiés pour atteindre le pouvoir, la richesse et la gloire.
 
John Williams utilise la forme du roman épistolaire pour dépeindre une galerie de personnages tous plus fascinants les uns que les autres, alternant ainsi les points de vue et les styles littéraires. Il retrace l’ascension au pouvoir inattendue d’Octave César, qui l’amènera à devenir Auguste, le premier empereur romain de l’histoire.
 
Traduit par Jessica Shapiro.

AUTEUR(S)

John Williams (1922-1994) a enseigné la littérature pendant trente ans à l’université de Denver. Il est l’auteur de deux recueils de poésie et de quatre romans, dont Butcher’s Crossing (1960) et Stoner (1965). Il publie Augustus en 1972 et se voit décerner le National Book Award pour ce titre.

Extrait

« Je suis Marcus Agrippa, parfois appelé Vipsanius, tribun de la plèbe et consul du Sénat, soldat et général de l’empire de Rome et ami de Gaius Octavius Cæsar, désormais Augustus. J’écris ces Mémoires dans la cinquantième année de ma vie afin que la postérité se souvienne de l’époque où Octavius, ayant découvert Rome ensanglantée entre les mâchoires de factions, frappa la bête factieuse et fit disparaître son corps presque sans vie, et du temps où Augustus pansa les plaies de Rome et la remit sur pied, prête à fouler avec vigueur les frontières du monde. »




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.