Où les eaux se partagent
Où les eaux se partagent
Fernandez, Dominique  
  • Éditeur : Philippe Rey
  • Collection : Roman
  • EAN : 9782848766508
  • Code Dimedia : 000173652
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature française
  • Pages : 266
  • Prix : 39,95 $
  • Paru le 12 février 2018
  • Statut : Disponible, arrivée prévue vers 2018-04-18
  • Code de recherche: EAUPAR
  • Groupe: Romans
  • Date de l'office: 8 février 2018
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782848766508

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Le petit village de Marzapalo, à la pointe sud-est de la Sicile, à l’écart des circuits touristiques, séduit un jeune peintre français, Lucien Collart, et sa compagne Maria, italienne du Nord et ethnologue, lorsqu’ils y arrivent à la fin des années 60.

La rencontre d’un vieux prince désargenté et de son homme d’affaires, le ragioniere, les amène à acheter une maison rudimentaire, au bord d’une falaise, malgré les réticences de Maria qui n’y voit qu’une « ébauche de bâtisse ».
Lucien est vite fasciné par la Sicile, ses habitants, leurs coutumes d’un autre temps, les cercles de conversation, les personnalités hautes en couleur du prince et de ses employés, le folklore des matchs de football dominicaux, les superstitions, les nouveaux riches attachants et pittoresques…. Tandis que Maria, tout empreinte des préjugés du Nord, est révulsée par ce qu’elle considère être une population barbare : l’éducation sévère infligée aux filles contrastant avec le laxisme de celle des garçons, les « crimes d’honneur », vengeances impunies, les repas interminables où l’hôte insiste pour qu’on mange sans discontinuer, les meurtres de chiens, l’absence de femmes sur les plages qui fait qu’elle, Maria, est importunée par les hommes appâtés par sa blondeur… Mais plus grave : Maria, devant la fascination de Lucien pour cette société patriarcale, va imaginer que son compagnon nourrit une secrète inclination pour les ragazziqui rôdent partout, et cette idée deviendra une véritable obsession.

En face de la maison se trouve la ligne de partage entre les mers tyrrhénienne et ionienne. Et si là, devant un des plus beaux paysages du monde, une autre ligne, celle de la séparation, se dessinait au sein d’un couple, pourtant arrivé là enjoué et uni ?

Un roman foisonnant et subtil sur le lien amoureux, les mouvements souterrains de la personnalité, mais aussi une ode à la Sicile et à ses habitants.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.