Face à l'anthropocène
Face à l'anthropocène
Capitalisme fossile et la crise du système terrestre (Le)
Angus, Ian  
Pineault, Éric (Préface de) 
  • Éditeur : Écosociété
  • Collection : Ecosociété
  • EAN : 9782897194161
  • Code Dimedia : 000175117
  • Format : Broché
  • Thème(s) : NATURE, ANIMAUX & ÉCOLOGIE, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Écologie / Environnement, Économie
  • Pages : 288
  • Prix : 27,00 $
  • Paru le 5 mars 2018
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: FACANT
  • Groupe: Sciences humaines
  • Date de l'office: 1 mars 2018
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782897194161

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

La science est formelle : nous sommes entrés dans l’ère de l’Anthropocène, une nouvelle et dangereuse phase de l’évolution planétaire où l’action des humains est devenue la principale force géologique et qui se caractérise par une pollution généralisée, la hausse des températures du globe, la multiplication des phénomènes climatiques extrêmes, la montée des océans et une extinction massive des espèces. C’est littéralement à une crise du système terrestre que l’humanité fait face en cette ère géologique inédite.

Dans cet ouvrage convaincant et bien documenté, Ian Angus comble le fossé entre la science du système terrestre et le marxisme écologique. Il étudie non seulement les dernières découvertes scientifiques concernant les causes et les conséquences d’une transition vers l’Anthropocène, mais également les tendances socioéconomiques qui sous-tendent la crise. Si le statu quo perdure, le présent siècle sera marqué par une détérioration rapide de notre environnement physique, social et économique : de larges parties du globe risquent de devenir inhabitables, allant jusqu’à menacer la civilisation elle-même. L’auteur rappelle cependant avec force que la responsabilité est bien inégalement partagée au regard de l’évolution du système : loin d’être la conséquence d’une prétendue nature humaine exploitant sans vergogne les ressources de la biosphère, la crise actuelle est plutôt le fruit des dynamiques d’un système particulier sur le plan historique, le capitalisme.

Décrivant l’urgence planétaire sous toutes ses facettes, Face à l’Anthropocène offre une synthèse unique de science naturelle et sociale. Il illustre comment l’inexorable pulsion du capitalisme pour la croissance, alimentée par la consommation rapide des énergies fossiles qui ont pris des millions d’années à se former, a conduit notre monde au bord de la catastrophe. Un autre Anthropocène est possible, si la majorité des humains se mobilisent. Quels devraient être leurs objectifs ? Quel type de mouvement pourrait les concrétiser ? Pour l’auteur, survivre à l’époque de l’Anthropocène requiert un changement social radical, afin de ralentir autant que possible la course écocidaire du capitalisme. Et nous devrons remplacer ce capitalisme fossile par une nouvelle civilisation reposant sur des fondements écosocialistes,




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.