Revue l'Inconvénient, no 76
Revue l'Inconvénient, no 76
Art doit-il être moral? (L')
Collectif  
  • Éditeur : Revue l'Inconvénient
  • Collection : Revue l'Inconvénient
  • Code Dimedia : 000184071
  • Format : Revue & périodique
  • Pages : 100
  • Prix : 14,00 $
  • Paru le 25 mars 2019
  • Statut : Disponible, 2 à 4 semaines
  • Code de recherche: REVINC
  • Groupe: Essais litt. / linguistique
  • Date de l'office: 21 mars 2019
  • Langue d'origine: français

L’idée que l’art et la littérature doivent résister à la bien-pensance, aux idéologies, à la morale bourgeoise, était jusqu’à récemment une chose admise. Or les polémiques autour des spectacles SLAV et Kanata, ou de la nouvelle de David Dorais dans XYZ, nous font voir que la tentation de la censure n’est pas étrangère à notre monde visé par de nouvelles rectitudes curieusement réactionnaires. Est-ce à dire qu’il nous faudra réitérer une défense de l’art face à l’interdit? Plutôt que de repasser par ces sentiers mille fois battus, ne serait-il pas plus intéressant de se demander si l’art et la littérature, au-delà des puritanismes et des injonctions politiques, peuvent s’affranchir absolument de toute morale? Existe-t-il une forme de moralité supérieure que l’art et la littérature ne peuvent évacuer sous peine de sombrer dans un immoralisme artificiel? Ou l’art et la littérature peuvent-ils vraiment tout se permettre, jusqu’à revendiquer le droit au mal, à la perversion, à l’inhumanité?




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.