Odyssée des plaisirs (L')
Odyssée des plaisirs (L')
Dingremont, François  
Supiot, Alain (Préface de) 
  • Éditeur : Belles Lettres (Les)
  • Collection : Essais
  • EAN : 9782251449890
  • Code Dimedia : 000200138
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Littérature - Essai / Critique, Sociologie / Anthropologie, Texte ancien / Grèce antique
  • Pages : 210
  • Prix : 44,95 $
  • Paru le 18 novembre 2019
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: ODYPLA
  • Groupe: Essais litt. / linguistique
  • Date de l'office: 14 novembre 2019
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782251449890

Autonome, inventif, persévérant, la tradition classique fait d’Ulysse un idéal d’humanité tourné tout entier vers l’accomplissement de sa mission et la perfection de soi. Dès lors, les épreuves traversées ne sont plus que les instruments d’un message philosophique édifiant. Mais cette lecture classique laisse dans l’ombre toute la « matière anthropologique » que l’Odyssée transforme en récit épique, à savoir l’attachement ambivalent de l’homme au plaisir.
 
Car L’Odyssée est bien l’épopée des plaisirs. La réussite d’Ulysse ne repose pas sur des choix rationnels guidés par la maîtrise de soi et des autres. Ulysse polutropos, complexe, insaisissable, parvient à ses fins parce qu’il s’appuie sur les effets que produisent ses récits; il est efficace car il plaît et prend un plaisir immodéré à plaire. Mais l’imaginaire épique ne se contente pas de cette vision rassurante de l’intelligence du héros et des plaisirs. Culturellement exceptionnelle, l’Odyssée contredit l’idée profondément ancrée dans la pensée occidentale selon laquelle le plaisir serait assimilé à la maîtrise et au souci de soi. Dans l’Odyssée, le plaisir peut provenir de l’insouciance dangereuse de l’oubli (les Sirènes), de l’obéissance à des recommandations (Circé), de la soumission à une épreuve (signes de reconnaissance de Pénélope), de la confusion physique et intellectuelle. Cette désorientation causée par le plaisir est potentiellement destructrice. Elle est aussi, pour Ulysse, la possibilité d’une intelligence augmentée, acquise dans la fréquentation d’êtres et de lieux qu’il ne maîtrise pas.
 
L’auteur propose une lecture novatrice et inventive de l’Odyssée comme « épopée des plaisirs ». Cet essai interroge le sens de l’efficacité dans un univers changeant et imprévisible (l’épopée est une situation de crise), et met en lumière différents aspects de la pensée classique délaissés par la tradition des Humanités, comme le lien entre intelligence et plaisir, le rapport à l’altérité, ou encore le désir de chacun de nous de ponctuer son existence de mots, de récits et de fiction.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.