Tokyo Vice - Derniers des yazuzas (Le)
Tokyo Vice - Derniers des yazuzas (Le)
Adelstein, Jake  
Gay, Cyril (Traduit par) 
  • Éditeur : Marchialy Éditions
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9791095582069
  • Format : Livre numérique PDF
  • Prix : 29,99 $
  • Paru le 7 mars 2016

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Cyril Gay.
 
Thriller, humour noir et enquête journalistique réelle : un reporter américain sur le terrain de la police japonaise.
 
Vous supprimez cet article, ou bien c’est vous qu’on supprime. Et peut-être bien votre famille aussi. Mais on s’occupera de vous en premier, pour que vous appreniez quelque chose avant de mourir.
 
À vingt-quatre ans, Jake Adelstein intègre le service Police-Justice du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun. Nouvelle recrue, il commence par couvrir des affaires mineures, en étroite collaboration avec la police de Tokyo, jusqu’au jour où un membre de la mafia japonaise le contacte. Jake devient alors l’interlocuteur favori des yakuzas tout en restant un informateur précieux pour la police. Une position dangereuse, inédite et ambivalente, aux frontières du crime, qui incite le jeune journaliste à entrer dans un jeu dont il ne maîtrise pas les règles.
 
À mi-chemin entre le polar mafieux et l’enquête journalistique, Tokyo Vice est aussi un roman initiatique, un témoignage nerveux, à l’humour subtil, sur la société nippone et le choc des cultures. Bien loin des clichés des films de yakuzas, c’est aussi un document exceptionnel sur la traite des êtres humains et l’esclavagisme moderne grâce à des années d’investigation et d’infiltration.
 
Une adaptation au cinéma est en préparation avec Daniel Radcliffe dans le rôle principal.
 
« Un récit inestimable, féroce et rigoureux. Adelstein décrit la mafia japonaise comme personne. » — Roberto Saviano, auteur de Gomorra

AUTEUR(S)

Jake Adelstein est le premier étranger à avoir intégré, en 1993, la rédaction du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun. Pendant plus de dix ans, ce journaliste américain couvre le trafic d’êtres humains et la corruption. À la suite de son enquête sur les yakuzas, sa famille est rapatriée aux États-Unis sous protection du FBI. Jake Adelstein fera le choix de ne jamais quitter le Japon. Il a également travaillé pour The Daily Beast, The Japan Times et Vice News.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Marion Van Staeyen, attachée de presse Fiction / Jeunesse / BD
514 336-3941 poste 230 / mvanstaeyen @dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.