Lettre à celle qui lit mes romances érotiques, et qui devrait arrêter tout de su
Lettre à celle qui lit mes romances érotiques, et qui devrait arrêter tout de su
Emmanuelle, Camille  
  • Éditeur : Echappés (Les)
  • Collection : Lettre à
  • EAN : 9782357661295
  • Format : Broché
  • Pages : 144
  • Prix : 27,95 $
  • Paru le 13 mars 2017

Un pamphlet féministe plein de peps ! Une argumentation nourrie de nombreux récits personnels. Des anecdotes truculentes sur le milieu de l’édition. 

« Chacun reste " à sa place ". L’homme est blanc, dominant, riche, musclé, performant sexuellement et pénétrant. La femme est blanche aussi, pauvre, pénétrée, elle attend qu’un homme la comble sexuellement (et si possible la comble aussi de cadeaux). »

Entre les lignes, ce livre nous révèle les coulisses de ces maisons d’édtion qui empruntent à l’industrie ses méthodes et ses cadences, et qui, ce faisant, œuvre à l’encontre de la vraie libération sexuelle de la femme et de l'homme...

Camille Emmanuelle, qui a écrit sous pseudo une douzaine de romances érotiques, nous ouvre les portes de ce nouveau genre littéraire très en vogue. S’appuyant sur des anecdotes croustillantes sur la « fabrique des fantasmes » et sur des chiffres, elle décortique les messages sous-jacents qui sont transmis à des milliers d’adeptes en France : la femme et l’homme doivent se cantonner à leur rôle traditionnel, leurs interactions sont convenues, le désir féminin dépend du masculin...

Aïe aïe aïe, nos vieilles histoires rétrogrades de princes et de princesses ont la dent dure !

Avec la verve qui la caractérise, elle dénonce l’éternelle comédie qu’on veut, encore, faire jouer à l’homme et à la femme. 

AUTEUR(S)

Camille Emmanuelle est une journaliste et écrivaine française spécialiste des questions de sexualité. Un « hater » sur Twitter l’a un jour traitée de « journalope », à la suite d’un article qu’elle avait écrit sur les théories de la Manif pour Tous. Ayant adoré ce néologisme haineux, Camille Emmanuelle en a fait son étendard. Journalope donc, auteure et chroniqueuse, elle travaille sur la culture érotique, la culture porn, la culture queer, les sexualités, le genre et le féminisme pour le Huffington Post, Slate, L’Obs et d’autres.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse / responsable du secteur ESSAIS
(514) 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.