Gorges du Verdon (Les)
Gorges du Verdon (Les)
de Lumbey, Henry  
Courtin, Jean  
Onoratini, Gerard  
  • Éditeur : Patrimoine (Du) (Monum)
  • Collection : Guides archéologiques France
  • EAN : 9782757706039
  • Format : Broché
  • Pages : 127
  • Prix : 35,95 $
  • Paru le 11 mars 2019

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, les gorges du Verdon sont non seulement un site naturel exceptionnel mais aussi un site préhistorique unique.
L’aménagement hydroélectrique de trois grands barrages (Sainte-Croix, Quinson et Gréoux ) est entrepris par Électricité de France au début des années 1960. Cette opération incite les chercheurs qui effectuaient des fouilles dans le Verdon, Henry de Lumley, Jean Courtin et Charles Lagrand, à mettre en place des campagnes de prospection pendant 6 ans (de 1960 à 1966). L’aventure est lancée : ils s’engagent grâce à leurs Zodiac dans les prospections des gorges, dont une partie devait être submergée. Leur recherche est ponctuée d’imprévisibles crues d’orage. S’ils ont souvent bivouaqué en hiver comme en été dans de nombreuses cavités en compagnie des corneilles et des chauves-souris, leurs découvertes furent exceptionnelles.
 
Ce nouveau guide fait découvrir ce site où les premières traces de l’homme ont 400 000 ans et retrace les différentes campagnes de fouille. Les différents sites préhistoriques y sont détaillés par grandes périodes chronologiques, depuis le Pléistocène inférieur jusqu’à l’Âge du Fer. La présentation des différents vestiges (outils, céramiques, etc.) révélés par les fouilles nous permet de comprendre comment vivaient nos ancêtres.
 
Le musée départemental de Préhistoire des gorges du Verdon a ouvert le 28 avril 2001. Situé à la pointe sud des Alpes de Haute-Provence, il conserve et expose du mobilier préhistorique, recueilli suite aux fouilles. L'architecte Norman Foster a conçu le bâtiment du musée qui, depuis son ouverture, connait une excellente fréquentation
 

AUTEUR(S)

 

  • Préhistorien, Henry de Lumley est professeur émérite au Muséum national d’histoire naturelle, président du comité scientifique du Centre européen de recherches préhistoriques de Tautavel et directeur de l’Institut de paléontologie humaine – Fondation Albert Ier de Monaco à Paris.
  • Jean Courtin, préhistorien, spécialiste des périodes du Néolithique et de l’Âge du Bronze, est directeur de recherche honoraire au CNRS.
  • Gérard Onoratini est spécialiste du Paléolithique supérieur du Sud-Est de la France. Universitaire, membre de l’Union Internationale des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques, il est chargé de recherches au CNRS.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.