Crashed
Crashed
Comment une décennie de crise financière a changé le monde
Tooze, Adam  
Clarinard, Raymond (Traduit par) 
Talaga, Leslie (Traduit par) 
  • Éditeur : Belles Lettres (Les)
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782251448527
  • Format : Broché
  • Pages : 768
  • Prix : 47,95 $
  • Paru le 12 novembre 2018

Une analyse révolutionnaire de la crise économique de 2008 (et de ses conséquences depuis 10 ans).

En septembre 2008, le président George Bush pouvait encore décrire la crise financière comme un événement localisé à Wall Street. En réalité, cette crise constitua une rupture violente qui eut des répercussions dans le monde entier, des marchés financiers d’Europe et du Royaume-Uni aux usines et aux chantiers navals d’Asie, du Moyen-Orient et d’Amérique latine, entraînant une redéfinition des relations de pouvoir. Aux États-Unis et en Europe, elle entraîna une remise en cause fondamentale de la démocratie capitaliste, ce qui conduisit finalement à la guerre en Ukraine, au chaos en Grèce, au Brexit et à Trump. Ces événements constituèrent la crise la plus grave dans les sociétés occidentales depuis la fin de la Guerre froide, mais était-elle inéluctable ? Et est-elle derrière nous ?
 
Crashed est un ouvrage d’un type tout à fait nouveau mettant en lumière des phénomènes jamais analysés : la nature hasardeuse du développement économique et le cheminement erratique de la dette à l’échelle mondiale; les liens invisibles unissant pays et régions dans des relations d’interdépendance financière et politique profondément inégalitaires; la manière dont la crise financière a interagi avec l’essor spectaculaire des réseaux sociaux; la crise de la classe moyenne américaine, l’essor de la Chine, et la lutte mondiale pour les énergies fossiles. Sur la base de cette analyse, l’auteur s’interroge sur les perspectives d’avenir d’un ordre mondial libre, stable et cohérent.

AUTEUR(S)

Adam Tooze (1967) a fait des études d’économie au King’s College, puis à l’Université libre de Berlin et à la London School of Economics où il a obtenu un doctorat en histoire de l’économie. Il a enseigné treize ans à l’Université de Cambridge, et depuis l’été 2009, il est professeur d’histoire moderne allemande à l’Université Yale. Il est connu pour ses études sur l’économie du Troisième Reich, notamment Le Salaire de la destruction (Belles Lettres, 2012, Wolfson History Prize). Il a également publié Le Déluge, 1916-1931 (Belles Lettres, 2015, Prix du livre d’histoire du Los Angeles Times).

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse
514 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.