Frankissstein
Frankissstein
Winterson, Jeanette  
Leroy, Céline (Traduit par) 
  • Éditeur : Alto
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782896944835
  • Format : Broché
  • Pages : 336
  • Prix : 29,95 $
  • Paru le 11 janvier 2021

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Frankissstein se taille une place dans les beaux livres d’Alto, avec une couverture imprimée sur le chic carton Curious Virtual Pearl et dessinée par l’artiste française Anne-Margot Ramstein. Détaillant finement, dans un entrelacs de lignes et de couleurs, les formes du corps masculin et féminin, elle met en perspective les thèmes de la sexualité et du genre, qui sont au coeur du roman, mais aussi l’esthétique de la création à l’ère des nouvelles technologies.

Genève, 1816. Dans une villa enveloppée de brouillard et trempée par une pluie sans fin, Mary Shelley est mise au défi d’écrire une histoire de fantôme. S’éveillant d’un cauchemar dans l’orage, elle est frappée d’une idée : un créateur, sa créature, Frankenstein.
Dans l’Angleterre post-Brexit, Ry Shelley, jeune chirurgien trans se présentant comme un être hybride, fournit des membres humains à Victor Stein, chef de file de l’intelligence artificielle, pour un projet secret. Pendant ce temps, Ron Lord, goujat sans filtre habitant chez sa mère, crée des robots sexuels pour répondre à toutes les pulsions masculines et ainsi rendre le monde meilleur.
Où se situe la frontière entre la fiction et la réalité, entre la conscience et l’idée ? Quelle est la différence fondamentale entre l’homme et la femme ? Autant de questions pour ce roman fou et brillant qui dissèque avec acuité notre époque et notre vision de l’amour.

En lice pour le prix Booker 2019
Sélection du New York Times

Ce que la presse en dit :

« Fulgurante réanimation du roman de [Mary] Shelley […] Frankissstein est une méditation fragmentée, d’une intelligence saisissante, sur les responsabilités de l’acte créateur, les possibilités de l’intelligence artificielle et les implications de la transsexualité et du transhumanisme. »
The Guardian

« En traçant un arc narratif qui électrise le cerveau et qui est chargé de l’énergie d’un thriller, Winterson relie les histoires de l’origine du féminisme, de la fiction et de la science et ouvre la question de leur avenir. »
Kirkus Reviews

« Cette histoire d’amour et d’intelligence artificielle (IA) est un ingénieux récit libertin qui taquine la nature – et l’avenir – de la vie, de la mort et de ce que signifie être humain sans jamais être lourd. »
Daily Mail

« Frankissstein est joyeusement gothique. […] La façon légère dont Jeanette Winterson gère un grand nombre d’idées complexes est souvent éblouissante et fait en sorte que ce roman agréablement audacieux n’a aucun problème à prendre vie. »
The Independent
 

AUTEUR(S)

Traduit de l’anglais par Céline Leroy

Jeanette Winterson a grandi dans la petite ville de Accrington, en Angleterre. Elle écrit son premier roman, Les oranges ne sont pas les seuls fruits, à 23 ans et construit depuis une oeuvre forte, marquée par les prix et les critiques élogieuses. Elle a adapté plusieurs de ses livres pour le théâtre et la télé, ce qui lui a valu plusieurs prix, dont le prix Whitbread et le Prix d’argent au Festival de Cannes. Elle écrit régulièrement dans les pages des journaux britanniques, notamment The Times et The Guardian. Frankissstein est son premier ouvrage publié chez Alto.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.