Le plongeur
de Stéphane Larue

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Les règles du jeu
  • Les règles du jeu
La véto cuistot
  • La véto cuistot
Le musée des bouts inutiles du corps
  • Le musée des bouts inutiles du corps
La question qui tue
  • La question qui tue
Proust au gym
  • Proust au gym
Éditeurs européens
Papillon de lune
  • Papillon de lune
À ton poste, sergent!
  • À ton poste, sergent!
Vent fort
  • Vent fort
BzzzBzzz
  • BzzzBzzz
La nature comme femme
  • La nature comme femme

Dans les médias

Peuple de verre
  • Peuple de verre
  • Leroux, Catherine
  • Alto
  • ean : 9782896946488
  • prix : 27,95 $

« Avec ce roman à l’architecture et aux thématiques ambitieuses, Catherine Leroux multiplie les surprises et les couches narratives pour remettre en question les notions de chez-soi, de survie et de vérité. » Anne-Frédérique Hébert-Dolbec, Le Devoir
 
« [Peuple de verre], ça se lit comme un thriller, avec une bonne dose de critique sociale [...]. Tout ce qui se trouve dans les pages, c'est extrêmement riche: l'acuité des réflexions, la sensibilité de la romancière et le plaisir d'un bon bouquin. J'ai ouvert ça un samedi après-midi et je me suis redressée des heures plus tard une fois que j'étais rendue à l'autre couverture. C'est déjà dans mes lectures préférées de l'année. » Claudia Hébert, Dessine-moi un matin (ICI Première)

Un certain art de vivre

« Il y a quelque chose d’apaisant dans le livre. D’abord dans la façon dont c’est écrit. C’est aéré, c’est espacé. C’est aussi l’occasion pour le lecteur de prendre son temps. » Paul Arcand, Puisqu’il faut se lever (98,5 FM)
 
« C’est un vrai délice! […] On peut y plonger et y replonger comme dans une baignoire. » Patrick Masbourian, Tout un matin (ICI Première)

Tant qu'il y aura des oiseaux

« Roman d’amour, d’amitié et du quotidien avec ses défis et ses douceurs, récit léger, mais prenant, écrit dans une langue cinématographique, cette autofiction sent bon les muffins à l’orange et la soupe qui mijote. » Marie Fradette, Le Devoir
 
« Écrivaine sensible, vibrante, au remarquable sens comique, Dominique Demers partage des aventures étonnantes, parfois dramatiques, parfois loufoques, dans cette nouvelle autofiction qui peut très bien se lire indépendamment de Mon fol amour.  Mais ne vous privez pas: lisez les deux pour entrer complètement dans l’univers tragi-comique de Dominique. » Marie-France Bornais, Journal de Québec

On est de son enfance

« C’est un autre de ces carnets qui nous apprend à mieux vivre. » Evelyne Charuest, Pénélope (ICI Première)
 
« Les plus récents carnets de Robert Lalonde sont encore une merveille (pour faire changement). »
Simon Boulerice, Instagram
 
« Écrivain d’exception, Robert Lalonde partage dans son nouveau livre ses souvenirs d’enfance, une période de sa vie qui occupe une grande importance dans son œuvre. Par fines touches, dans On est de son enfance, il ouvre le grand livre de ses souvenirs et se souvient des moments importants qui ont forgé sa personnalité. Il montre aussi toutes les beautés de la nature et invite ses lecteurs à être attentifs à ce qu’elle a de plus beau à leur offrir. Parce que ça fait du bien. » Marie-France Bornais, Journal de Québec (et de Montréal)

Louise Latraverse
  • Louise Latraverse
  • Latraverse, Louise
  • Québec Amérique
  • ean : 9782764452325
  • prix : 32,95 $

« Il y a beaucoup de poésie. On vous entend, on est avec vous pendant la lecture. » Kim Lizotte, Tout le monde en parle (ICI Télé)
 
« On y trouve de belles photos, en noir et blanc et en couleurs. Puis des dessins, de son cru, qui aident à mieux comprendre encore sa sensibilité, et à bien mettre en contexte ces quelques bouts d’existence racontés. » Marc-Antoine Côté, Le Quotidien

Salade de fruits

« Avec un style graphique réconfortant et moelleux comme un bon pain aux bananes, on ne peut qu’en redemander une tranche. » Mathieu Roy, BDGQ

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves