Augustino ou l'illumination
Augustino ou l'illumination
Blais, Marie-Claire  
Nardout-Lafarge, Elisabeth (Avant-propos de) 
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Littérature
  • EAN : 9782764627396
  • Code Dimedia : 000228425
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature LGBTQ+, Littérature québécoise
  • Pages : 96
  • Prix : 19,95 $
  • En librairie le 27 septembre 2022
  • Plus d'informations...
EAN: 9782764627396

Augustino pensait, en regardant la massive crémation des morts sur la plage, qu’enfin évadés de tout mal ces bras, ces pieds des morts dansaient dans le feu, qu’ils chantaient la gloire de leur liberté, la fin de leur capture, quand certains d’entre eux avaient été des sous-humains, de ces outcasts que l’on écartait du pied, enfin ils étaient dignes et intouchables dans leur fierté, on les allégeait de leur naissance, car naître était peut-être la plus frauduleuse injustice, pensait Augustino.

Dans Naissance de Rebecca à l’ère des tourments, le quatrième volet du cycle Soifs, paru en 2008, nous voyons pour la dernière fois Augustino au sein de sa famille. Augustino, le deuxième fils de Daniel, la figure d’écrivain qui se retrouve au centre de l’immense fresque. Augustino, écrivain comme son père, mais qui fait honte à celui-ci par la colère qui s’exprime dans son premier livre, cette Lettre à des jeunes gens sans avenir. Augustino qui disparaît aussitôt, parce que pour lui l’écriture ne suffit pas et qu’il faut mettre sa personne même au service des plus démunis. 

Au moment de son décès, Marie-Claire Blais avait entrepris un nouveau roman où nous retrouvons enfin Augustino. Il est en Inde, au milieu des malades ravagés par la lèpre, atteint lui-même d’une nouvelle lèpre de nature inconnue. Emporté par le souffle immense de la phrase de Marie-Claire Blais, il se remémore le destin tragique de ses ancêtres qui ont péri dans les camps de la mort, et ressent avec une insoutenable acuité la conscience d’être au monde. De tous les personnages de Soifs, il est celui qui porte la parole la plus ardente.

Ces pages, qui comptent parmi les plus belles et les plus profondes de toute l’œuvre de la grande romancière, seront donc les dernières du cycle Soifs, immense édifice où résonnent tous les échos du monde contemporain.

AUTEUR(S)

Marie-Claire Blais naît à Québec en 1939. Elle publie à l’âge de vingt ans un premier roman, La Belle Bête, dans lequel elle analyse avec une âpre lucidité les ressorts psychologiques d’une relation violente, pleine de haine et d’envie, entre une jeune femme trop laide et son frère, simple d’esprit mais si beau que l’on ne voit que lui.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.