Corps solides (Les)
Corps solides (Les)
Incardona, Joseph  
  • Éditeur : Finitude
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782363391667
  • Format : Broché
  • Pages : 262
  • En librairie le 12 octobre 2022

En lice pour le prix littéraire Les Inrockuptibles, présidé par Christine Angot et remis le 25 octobre 2022.

« Mettez l’humanité dans un alambic, il en sortira l’essence de ce que nous sommes devenus : le jus incolore d’un grand jeu télévisé. »

Satire sociale, histoire d’amour filial et maternel, Les Corps Solides est surtout un roman sur la dignité d’une femme face au cynisme d’une époque où tout s’achète, même les consciences.


Anna vend des poulets sur les marchés pour assurer l’essentiel, c’est-à-dire que son fils Léo ne manque de rien. Ou de pas grand-chose. Anna aspire seulement à un peu de tranquillité dans leur mobile-home au bord de l’Atlantique, et Léo à surfer sur de belles vagues. Mais quand elle perd son camion-rôtissoire dans un accident, le fragile équilibre est menacé, les dettes s’accumulent. Il faut trouver de l’argent. Il y aurait bien ce Jeu dont on parle à la télé, auquel Léo incite sa mère à s’inscrire. Gagner les 50 000 € serait la fin des soucis. Anna refuse, elle n’est pas prête à vendre son âme dans ce jeu absurde dont la seule règle consiste à toucher une voiture et à ne plus la lâcher. Mais rattrapée par un monde régi par la cupidité et le voyeurisme médiatique, a-t-elle vraiment le choix ?

Une mère courage, un ado attachant, une station balnéaire, une planche de surf, des caméras, un présentateur has been, des spectateurs, des téléspectateurs, et une voiture « d’une valeur de 50 000 € » à ne pas lâcher. Ne surtout pas lâcher. Satire sociale, histoire d’amour filial et maternel, Les Corps solides est surtout un roman sur la dignité d’une femme face au cynisme d’une époque où tout s’achète, même les consciences.

Pierre Lemaitre à propos du précédent roman de Joseph Incardona : « Je suis à la fois jaloux, impressionné, enthousiasmé. »

ÉCHOS DES MÉDIAS ET DES LIBRAIRES

AUTEUR(S)

Joseph Incardona, 53 ans, Suisse d’origine italienne, auteur d’une quinzaine de romans, scénariste de BD et de films, travaille à son second long-métrage. Ses derniers livres, Derrière les panneaux, il y a des hommes (Finitude, 2015), Grand Prix de littérature policière, et La soustraction des possibles (Finitude, 2020), Prix Relay, ont connu un beau succès.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse 514 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.