Livre d'Ebenezer Le Page (Le)
Livre d'Ebenezer Le Page (Le)
Edwards, Gerald Basil  
Hérisson, Janine (Traduit par) 
  • Éditeur : Monsieur Toussaint Louverture
  • Collection : Grands animaux (Les)
  • EAN : 9782381960340
  • Format : Broché
  • Pages : 608
  • Prix : 24,95 $
  • Paru le 21 novembre 2022

Ebenezer Le Page est un être direct, tenace et… charmant. À quatre-vingts ans, il a toujours vécu sur l’île de Guernesey, un coin pierreux et délicieux coincé entre l’Angleterre et la France, et un monde véritablement à part. Ebenezer lui-même est farouchement indépendant, mais alors qu’il atteint la fin de son existence, il est déterminé à raconter son histoire et celles de ceux – parents, amis, ennemis – qu’il a côtoyés, appréciés ou détestés.

Ebenezer Le Page a beau grogner, gronder, se montrer tantôt sans pitié ou dénué d’espoir, il nous livre pourtant un récit plein d’humour, de tendresse et d’humanité, qui cache en son cœur une enthousiaste, une insatiable quête de l’autre.
Si Le Livre d’Ebenezer Le Page est la fascinante chronique d’une existence imaginaire (alors que tout semble si réel, si vrai), c’est aussi la folle ronde des gens, des événements, des rencontres, des hasards, des émotions, une sarabande qui court d’âme en âme et nous saisit par sa vivacité. Alors, entrez dans la danse, venez écouter Ebenezer, découvrir la vie fourmillante de Guernesey et laisser ces pages vous marquer avec leur douceur et leur chaleur si uniques.

AUTEUR(S)

Gerald Basil Edwards (B.G Edwards) est né en 1899 à Guernesey. Il grandit sur l’île jusqu’à ce qu’il soit appelé à rejoindre l’infanterie britannique en 1917. Il échappe au front et devient instructeur d’artillerie à Portsmouth. À la fin de la guerre, il entre à l’université de Bristol afin d’étudier la littérature. Il part ensuite à Londres où il devient maître de conférences et côtoie le monde des lettres. Il finit par s’installer en Suisse avec sa famille où il vit de ses essais et poèmes. Seulement trois ans plus tard, il abandonne sa famille et disparaît jusqu’en 1967. Sa fille le retrouve à Weymouth, où il se remet à l’écriture et pose sur papier les premières pages du Livre d’Ebenezer Le Page, qui ne sera pas publié avant 1981. Edwards est mort en 1976 en Weymouth, et ne laissera derrière lui que ce roman. 

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse 514 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.