À l'assaut de la Mauricie, 1858-1919
À l'assaut de la Mauricie, 1858-1919
Vaugeois, une famille de pionniers (Les)
Dureau, Chantale  
  • Éditeur : Septentrion
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782897910846
  • Code Dimedia : 000189474
  • Format : Broché
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Sciences humaines - Divers
  • Pages : 192
  • Prix : 29,95 $
  • En librairie le 26 mars 2019
  • Plus d'informations...
EAN: 9782897910846

Le Canada du milieu du XIXe siècle est une destination peu commune pour des émigrants français. Les relations entre l’ancienne colonie et la France, quasi inexistantes après la Conquête, reprennent timidement à la suite de l’abolition des lois protectionnistes britanniques en 1849. Qu’est-ce qui a donc bien pu pousser deux frères, Louis et Antoine Vaugeois, à traverser l’océan pour défricher les terres d’un territoire encore sauvage, la Haute-Mauricie?

Ce sont des coupures de presse qui ont donné à Denis Vaugeois l’idée d’aller au-delà des recherches généalogiques traditionnelles. Avec l’historien René Hardy, originaire de Saint-Tite tout comme lui, il s’est lancé sur la piste de ses ancêtres. Une jeune historienne, Chantale Dureau, s’est jointe à eux. Chercheuse tenace et brillante, elle a su faire parler de nombreux actes notariés et d’étonnants procès qui ont impliqué des Vaugeois. Chicanes de clôture, contestations, contrats d’affaires, relations de travail difficiles, bagarres et même une surprenante accusation de séduction sont les traces qui permettent de dresser le portrait d’une famille singulière, mais aussi d’une époque et d’un territoire.

Chantale Dureau nous offre un survol inédit de ces pionniers d’origine européenne qui côtoient quotidiennement une importante population amérindienne. Sa recherche est solidement documentée et place le lecteur au cœur de la vraie vie des habitants de la Haute-Mauricie.

AUTEUR(S)

Chantale Dureau est titulaire d’une maîtrise en études québécoises. De 2008 à 2017, elle fut employée par le Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ) où elle s’est spécialisée dans le traitement des recensements décennaux. Depuis dix ans, elle a mené plusieurs travaux pour la Société d’histoire de Cap-de-la-Madeleine. Elle a également participé à la création de la publication Empreintes, revue d’histoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.