Grossières indécences
Grossières indécences
Pratiques et identités homosexuelles à Montréal, 1880-1929
Dagenais, Dominic  
  • Éditeur : McGill-Queen's Univers. Press
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9780228001041
  • Code Dimedia : 000210621
  • Format : Broché
  • Thème(s) : GÉOGRAPHIE & TOURISME, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Histoire - Québec / Canada, LGBTQ+, Montréal, Sociologie / Anthropologie
  • Pages : 306
  • Prix : 37,95 $
  • Paru le 17 août 2020
  • Plus d'informations...
EAN: 9780228001041

Histoire de la culture gaie et lesbienne à Montréal au tournant du XXe siècle.

Après avoir cofondé la première revue homosexuelle canadienne, la poète Elsa Gidlow, 21 ans, décide de quitter Montréal en 1920, déçue par le manque de possibilités amoureuses que lui offre alors la ville. Le réseau d'amis masculins homosexuels qu'elle a intégré au cours des années précédentes ne manque toutefois pas d'occasions de trouver des partenaires. En effet, même si l'homosexualité est considérée comme un crime depuis l'époque coloniale, une culture gaie masculine, qui était pratiquement inexistante avant 1880, s'est largement épanouie depuis le début du siècle.

Grossières indécences retrace les origines de cette culture clandestine complexe et fascinante. Dominic Dagenais a consulté à rebours des archives produites en grande partie par la surveillance et la persécution, soit des dossiers judiciaires, des articles de journaux, de la correspondance, des archives personnelles, des publications médicales et des dossiers d'enquêtes publiques pour mettre au jour le contexte répressif dans lequel les identités homosexuelles contemporaines se sont construites et pour découvrir les espaces publics investis par le monde homosexuel montréalais au tournant du XXe siècle. Dans une ville marquée par le fleurissement des loisirs commerciaux et les trépidations de son quartier chaud, des hommes, mais aussi quelques femmes, ont déployé diverses stratégies pour se rencontrer et pour nouer des relations. Des rencontres risquées surviennent ainsi dans les rues, ruelles, magasins, parcs, théâtres et toilettes publiques de la ville.

Un monde homosexuel riche et diversifié prend forme à Montréal au tournant du XXe siècle, en dépit d'une surveillance policière de plus en plus élaborée et des lourdes sanctions pénales auxquelles s'exposent les individus se livrant à des rapports homosexuels, considérés alors comme une grossière indécence et comme le pire des vices. Ce livre documente son histoire inédite.

« Dominic Dagenais démontre une excellente connaissance de l'historiographie et prend soin de situer le cas de Montréal dans le contexte nord-américain et occidental. Les références et les comparaisons, notamment à New York et Londres, démontrent que l'auteur a le souci d'identifier non seulement les ressemblances, mais aussi les différences avec d'autres milieux nord-américains et européens. » Marcel Martel, Université de York

"Dagenais masterfully weaves together a fascinating and noteworthy history of the complex lives, networks, and sexual relations of homosexuals. Grossières indécences is a must-read and a testament to how critical the study of sexuality is to unravelling the hidden stories at the heart of Canadian social history." Patrizia Gentile, Carleton University

AUTEUR(S)

Dominic Dagenais, historien indépendant, vit à Montréal.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.