Écailles de Laurier
Écailles de Laurier
Roy, Lori  
Gratton, Anne-Marie (Illustré par) 
  • Éditeur : Omri
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782925107019
  • Code Dimedia : 000212379
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise, Poésie
  • Pages : 80
  • Prix : 20,00 $
  • Paru le 8 septembre 2020
  • Plus d'informations...
EAN: 9782925107019

Écailles de Laurier est la première oeuvre littéraire de Lori Roy. L’autrice nous invite à replonger avec elle dans un événement traumatique de son enfance. Ce récit métaphorique, à la voix naïve et originale, propose un retour dans les méandres de son passé. Le recueil dépeint le portrait d’un univers singulier, dans lequel la narratrice tente de démêler certains souvenirs, à la recherche du pardon de soi et d’autrui. Lori Roy aborde de manière sensible et inattendue les thèmes de la famille, de l’abus sexuel et de la quête de vérité.

Le livre, dont toutes les pages sont noires, est ponctué d’illustrations d’Anne-Marie Gratton qui donnent, elles-aussi, à voir une lumière dans la parole, une reprise de pouvoir par le combat contre la noirceur et le silence.

AUTEUR(S)

Lori Roy est une artiste multidisciplinaire montréalaise. Sa pratique s’articule autour des arts visuels, de la photographie et de l’écriture. Après avoir complété un baccalauréat en Arts visuels et médiatiques en 2015, elle poursuit actuellement des études en création littéraire à l’Université du Québec à Montréal. Son travail visuel a entre autres été exposé à la galerie GHAM & DAFE, aux espaces Scuderi et MassivART ainsi qu’à la salle d’exposition de la Place des arts de Montréal. Écailles de Laurier est son premier recueil.

Originaire de la banlieue de Montréal, Anne-Marie Gratton est une artiste visuelle aujourd’hui installée à Paris. Ses dessins gestuels évoquent les codes de la danse, de la musique et du mouvement. Taduisant un état de transe, membres, visages et pulsions abstraites s’y entrelacent et se dédoublent pour laisser place à une vibration charnelle. Cette physicalité omniprésente se ressent à mesure que les lignes se chevauchent et se mêlent dans une intention dévoilée au rythme des traits.

Extrait

La chaleur de juillet est insupportable.
Il veut que je l’embrasse sur la joue.
Ma mère aime quand je suis polie, ça la rend fière.
Je reste silencieuse même si ses écailles me
perforent.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.