Abstractions lyriques [édition bilingue]
Abstractions lyriques [édition bilingue]
Naubert-Riser, Constance  
  • Éditeur : CÉAC
  • Collection : Musée d'art de Joliette
  • EAN : 9782921801720
  • Code Dimedia : 000212446
  • Format : Broché
  • Thème(s) : BEAUX LIVRES, BEAUX-ARTS
  • Sujet(s) : Arts, Arts - Québec / Canada, Peinture (B.L.)
  • Pages : 60
  • Prix : 30,00 $
  • Paru le 21 septembre 2020
  • Plus d'informations...
EAN: 9782921801720

Publié pour accompagner l’exposition Jean-Paul Jérôme. Abstractions lyriques présentée au Musée d’art de Joliette du 5 octobre 2019 au 5 janvier 2020, ce catalogue richement illustré met en lumière une série d’encres produites par l’artiste entre 1969 et 1970, jamais exposées durant sa longue carrière. Ces oeuvres sur papier apparaissent aujourd’hui comme une sorte de parenthèse dans une production essentiellement consacrée à l’abstraction géométrique.

Cosignataire en 1955 du premier Manifeste des Plasticiens avec Louis Belzile, Fernand Toupin et Rodolphe de Repentigny (Jauran), Jean-Paul Jérôme et ce groupe avaient fait une entrée remarquée sur la scène artistique montréalaise en se dissociant nettement de l’Automatisme toujours prédominant. Les Plasticiens préconisent une peinture non figurative aux formes planes, agencées de manière décentrée dans l’espace du tableau : une apologie de la rigueur qui favorise l’autonomie des moyens picturaux.

Pour ce livre, l’auteure a dépouillé les archives de l’artiste en recontextualisant la période qui nous intéresse : 1969-1970. Son regard aiguisé nous permet d’avoir grâce à cette publication une vision beaucoup plus précise des grands moments de la vie de Jean-Paul Jérôme et de la source de ses influences.

AUTEUR(S)

À propos de l’auteure
Constance Naubert-Riser est historienne de l’art et critique d’art, spécialiste des XIXe et XXe siècles. Elle a été professeur d’histoire de l’art à l’Université de Montréal, au département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques qu’elle a d’ailleurs dirigé.

Biographie
Figure incontournable de l’abstraction géométrique au Québec, Jean-Paul Jérôme (1928-2004) n’a eu de cesse d’explorer les possibilités de la peinture abstraite au cours de sa longue carrière. Il étudie à l’École des beaux-arts de Montréal de 1945 à 1952, puis apprend les techniques de la fresque avec Stanley Cosgrove. Il est un des signataires du Manifeste des plasticiens (1955) aux côtés de Rodolphe de Repentigny (Jauran), Louis Belzile et Fernand Toupin.
Marqué par la peinture française des années 1950 lors d’un séjour à Paris de 1956 à 1958, il y côtoie les artistes Giacometti, Vasarely, Hans Hartung et Martin Barré. À son retour, il enseignera à l’École des beaux-arts de Montréal, puis à Sorel, jusqu’en 1973.
Jean-Paul Jérôme compte à son actif plus d’une centaine d’expositions individuelles et collectives dans des galeries et des musées disséminés aux quatre coins du pays. Ses oeuvres font partie de nombreuses collections publiques et privées du Canada et son travail a donné lieu à plusieurs publications.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.