Islam et judéo-christianisme [nouvelle édition]
Islam et judéo-christianisme [nouvelle édition]
Ellul, Jacques  
  • Éditeur : Presses Universitaires France
  • Collection : Quadrige Essais-débats
  • EAN : 9782130652021
  • Code Dimedia : B0006002
  • Format : Poche
  • Thème(s) : RELIGION & SPIRITUALITÉ
  • Sujet(s) : Christianisme, Islam & religions dérivées, Théologie / Philo religieuse
  • Pages : 112
  • Prix : 20,95 $
  • Paru le 21 septembre 2015
  • Plus d'informations...
EAN: 9782130652021

Quand Jacques Ellul vient bousculer les trois grands monothéismes.

Il faut lire ces textes de Jacques Ellul « comme un testament », précise Alain Besançon dans sa préface. Le premier, resté à l’état de brouillon au moment de sa mort, est une analyse d’une grande richesse des rapports entre islam et judéo-christianisme sur le plan religieux. Partant de trois principes censés attester la parenté de l’islam et du christianisme, il montre que théologiquement il n’en est rien, que ces « trois piliers du conformisme » (fils d’Abraham, monothéisme, religions du Livre) établissent en réalité des rapprochements abusifs masquant une différence fondamentale. « La ressemblance des mots cachent totalement les oppositions, à la fois du sens et de l’être. » Le deuxième texte préfaçait l’édition anglaise du livre de Bat Ye’or sur le problème du dhimmi, celui qui vit dans une société musulmane sans être musulman, avec un statut spécial de « protégé » contraire au principe des droits de l’homme, et analysait l’importance de cette étude « très honnête, peu polémique et aussi objective qu’il est possible ».

AUTEUR(S)

Jacques Ellul (1912-1994) fut juriste, historien, sociologue et théologien. Son oeuvre, traduite dans de nombreux pays, inclut des études sur les institutions médiévales en Europe, l’effet de la technologie moderne sur la société contemporaine et des recherches de théologie morale. Son Histoire des institutions (4 volumes, de l’Antiquité au XIXe siècle) est disponible dans la collection « Quadrige ».




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.