Classe ouvrière blanche (La)
Classe ouvrière blanche (La)
Williams, Joan C.  
Roudot-Gonin, Carole (Traduit par) 
  • Éditeur : Unes
  • Collection : Unes idées
  • EAN : 9782877042154
  • Format : Broché
  • Pages : 168
  • En librairie le 17 novembre 2020

L’irruption de Donald Trump dans la vie politique américaine a brutalement mis en lumière le fossé d’incompréhension et de rancœur qui sépare aujourd’hui les classes populaires blanches rurales ou périurbaines et les cadres supérieurs libéraux des grandes métropoles. Cette polarisation a également touché la France et une grande partie de l’Occident, dont elle redéfinit à une vitesse déconcertante le paysage politique. Joan Williams s’efforce ici de renouer le dialogue entre des populations qui se sont tournées le dos. À travers une série de questions sociétales portant notamment sur le travail, l’éducation et les valeurs, elle restitue les modes de vie, les ambitions et le devenir d’une classe ouvrière blanche en déclin démographique, durement touchée par la crise économique et en partie abandonnée par le Parti démocrate.

S’appuyant sur une riche tradition d’études sociologiques dont il fait la synthèse, ce livre illustre la centralité des problématiques de classe et affirme que venir en aide aux blancs ruraux n’est nullement incompatible avec la lutte pour l’égalité raciale ou le féminisme. Au cœur de ce nécessaire effort de médiation émerge la figure du transfuge social, acteur malgré lui mais aussi témoin privilégié de la tectonique des classes.

Dans les jours qui ont suivi l’élection de Donald Trump à la présidence, Joan Williams a d’abord publié un essai dans la Harvard Business Review expliquant comment l’indifférence ou le mépris pour la classe ouvrière contribue à la montée du populisme. Le succès historique de cet article, lu par plusieurs millions d’américains, l’a encouragée à développer sa pensée dans ce plaidoyer pour la classe ouvrière qui est un document de première importance sur l’histoire contemporaine des États-Unis.

AUTEUR(S)

Joan Williams est née en 1952. Elle a étudié à l’Université de Yale et au MIT avant d’obtenir son doctorat à la Faculté de droit de Harvard. Ses travaux sur le statut des femmes et les enjeux familiaux au travail, ainsi que sur la classe ouvrière américaine, lui ont valu une large reconnaissance aux États-Unis. Elle a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Unbending Gender : Why Family and Work Conflict and What To Do About It (Oxford, 2000) et Reshaping the Work-Family Debate (Harvard, 2010). Elle est professeure émérite à l’École de Droit Hastings de l’Université de Californie, où elle dirige le Center for WorkLife Law qu’elle a fondé en 1998. Joan Williams a reçu de nombreux prix, parmi lesquels l’Outstanding Scholar Award de l’American Bar Foundation en 2012 et le Work Life Legacy Award du Families and Work Institute en 2014.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse 514 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.