Désidérata (La)
Désidérata (La)
Poitras, Marie Hélène  
  • Éditeur : Alto
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782896945023
  • Code Dimedia : 000215943
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise
  • Pages : 184
  • Prix : 24,95 $
  • Paru le 5 avril 2021
  • Plus d'informations...
EAN: 9782896945023

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Échos de la presse

« Un nouveau roman d’une grande richesse. En racontant l’histoire des habitants d’un village fictif, Noirax, elle fait revivre les drames et les quêtes des uns et des autres, et montre à quel point le retour à la vie peut être lumineux après une période sombre. »
Marie-France Bornais – Journal de Montréal
[Entrevue]
 
« Si La désidérata est arrosée, si les " rires de bulles de crémant " s’y font entendre, si les délices y débordent, l’inquiétude, l’ignominie et les parts d’ombres y abondent également. Sous les mignardises, la monstruosité. Sous les confiseries, la crapulerie. Du sordide mijoté pendant des années. »
Natalia Wysocka – Le Devoir
[Entrevue]

« Marie Hélène Poitras surprend encore en nous amenant là où nous ne l’attendions pas, dans une sorte de forêt enchantée et maléfique comme dans les contes… et les comptines du fin fond des âges que les enfants fredonnent depuis des siècles sans toujours en connaître le sens profond et sombre. »
Chantal Guy – La Presse +
[Entrevue]
 
« On piaffait d’impatience en attendant le retour de cette autrice lyrique dont les romans nous accrochent dès les premières lignes. Le texte, difficile à camper dans le temps, tient aussi bien de la fable que du roman gourmand et donne une voix à des femmes trop longtemps demeurées muettes. »
Julie Roy – L’actualité
 
« À l’image d’une forêt enchantée qui prend des airs maléfiques, Marie Hélène Poitras conjugue comptines pour enfants, magie, abondance et désirs dans un monde où les loups ne sont jamais bien loin, toujours tapis dans l’ombre. » ****
Léa Harvey – Le Soleil
[Entrevue]
 
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

« Grâce à la poigne habile de la romancière, le lecteur, otage, ne pourra pas laisser tomber ce roman et sera hanté longtemps après par le souvenir de cette fiction obsédante, un peu comme celles qu’Anne Hébert savait si bien créer. »
Claudia Larochelle - Elle Québec


*** Il se peut que certains liens ne fonctionnent plus. Merci de nous en aviser.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.